Tout savoir sur la pilule du lendemain

Craquement de préservatif, oublie de contraceptif, pas de panique, il existe une solution : la contraception d’urgence appelée plus communément la pilule du lendemain.
Plus de maman revient sur cette pilule qui évite les grossesses non désirés, ainsi que l’effet qu’elle peut avoir pour l’organisme de la femme.

Il existe deux types de pilules du lendemain en France

 Arrivée il y a maintenant il y a plus d’une dizaine d’année, la pilule du lendemain est disponible dans milieux médicaux (pharmacie, médecin traitant, hôpitaux) elle est même gratuite pour les mineures.
Comme nous l’avons dit précédemment, la première pilule de contraception d’urgence NorLevo est à prendre dans les trois jours (grand maximum !) suivant le rapport non protégé.  Cependant les professionnelles de santé préconisent de la prendre dans les douze heures qui suivent le rapport. Celle-ci est délivrée sans ordonnance et elle est non remboursée par la Sécurité Sociale.

Survenue une dizaine d’années plus tard, la pilule du lendemain EllaOne est beaucoup plus efficace. Sa spécialité ? Elle peut être prise jusqu’à cinq jour après le premier rapport ; elle peut agir même en période pré-ovulatoire. Cette nouvelle pilule du lendemain n’est disponible que sous prescription d’un professionnel de santé (médecin, gynécologue, sage femme) et elle est remboursée à hauteur de 65%.

Redoublez d’attention après la prise de la pilule du lendemain

 Plus de mamans retient votre attention sur le fait que la contraception d’urgence n’assure pas à 100% une non fécondation chez la femme. C’est pour cela que les personnes qui ont recours à la pilule du lendemain doivent être plus vigilante après la prise de celle-ci.
Par exemple pour les femmes qui prennent la pilule comme moyen de contraception, dès que vous vous êtes rendu compte de l’oublie prenez la pilule que vous avez manquée, puis la pilule du lendemain, et continuez à prendre votre pilule aux heures régulières, ainsi qu’un préservatif pendant au moins 7 jours après l’oublie de votre pilule.
Pour les femmes ayant un autre moyen de contraception, il est nécessaire de parler à votre gynécologue de votre situation afin d’envisager le changement de mode de contraception. Suivez aussi régulièrement l’arrivée de vos prochaines règles, après un retard supérieur à 7 jours (pour les femmes réglées) ou un retard supérieur à 3 semaines (pour les femmes non réglées) faites un test de grossesse. Et si les règles arrivent, mais qu’elles sont moins abondantes que d’habitude, consultez votre médecin.

La pilule du lendemain, une méthode à utiliser exceptionnellement

 La contraception d’urgence n’est pas un mode de protection journalier, bien au contraire, il s’agit de prendre la pilule du lendemain qu’en cas d’oublie, donc en cas d’urgence. Si vous avez recours fréquemment à cette pilule, vous devez envisagez une autre contraception et en parlez à votre gynécologue.
De plus, la pilule contraceptive ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles, elle empêche seulement la fécondation. Plus de Mamans préconise donc un test du VIH si un accident de préservatif est intervenu au cours du rapport.

Insolite : Se faire livrer la pilule du lendemain à domicile

 Outre Manche, deux organismes médicaux livrent les pilules du lendemain à domicile. La pilule qui est délivré est celle que l’on retrouve en pharmacie (NorLevo). Un des deux organismes propose la livraison pour 25€, et le second la livre gratuitement après avoir échangé une conversation téléphonique avec une infirmière.