Je reste zen ! Retour de Moscou – Mes ados, mon homme, ma poupée russe … J’hallucine ! { Avis sur le livre de Coco }

je reste zen retour de moscou

Coco revient avec la suite des aventures de Léa Kelly et de toute sa famille. Vous allez adorer le nouveau livre intitulé “Je reste zen ! Retour de Moscou – Mes ados, mon homme, ma poupée russe … J’hallucine !” { Découvrez sans tarder mon Avis sur le livre de Coco }

Le livre de Coco, “Je reste zen ! Retour de Moscou – Mes ados, mon homme, ma poupée russe … J’hallucine !”,
qu’est ce que c’est ?


Comme nous toutes, Léa Kelly est une jongleuse de la vie : femme, mère et working girl. Elle a souvent l’impression d’être un hamster dopé tournant en boucle dans sa roue. Alors que ses deux aînés pataugent dans la puberté, entre la limace neurasthénique et l’ado rebelle, elle adopte une petite fille russe. Déstabilisé, son mari se confond avec les coussin du canapé devant la télévision. En parallèle, sa collègue “préférée”, adepte de la réunionite de 18 heures, convoite avec gourmandise… son job.

Entre un grand écart et une pirouette, Léa va pouvoir tester ses capacités d’équilibriste au quotidien.

L’avis de Plus de Mamans

J’avais adoré le premier livre auto-édité de Coco intitulé “Je reste zen ! Mon mari, mes enfants, mon patron… Je craque“, puis édité chez J’ai Lu. Je l’avais dévoré le temps d’un week end. Ce livre frais et pétillant et à l’image de son auteur Coco.

J’ai eu la chance de rencontrer Coco, dans la vraie vie et d’échanger régulièrement avec elle via les réseaux sociaux, lui demandant si il y aurait un jour une suite aux aventures de Léa Kelly … et oui, je m’étais attachée à Léa l’héroïne du roman (ainsi qu’à sa petite famille, son mari Frédéric, du même âge que le mien). Je ne pouvais que m’identifier – comme de nombreuses mamans – à leur histoire.

J’attendais donc avec impatience la suite, qui vient de sortir, la veille de mon anniversaire – c’est un signe ! Il est paru aux Éditions J’ai lu sous le titre de “Je reste zen ! Retour de Moscou – Mes ados, mon homme, ma poupée russe … J’hallucine !”. Un format de poche, idéal pour le lire partout !

Dans le premier livre, on découvrait Léa, une maman de deux jeunes enfants relevant avec brio les tâches quotidiennes, sa vie familiale, son boulot et sa vie sociale … jusqu’au jour où un grain de sable venait s’immiscer dans sa vie de famille. On s’identifie un peu (beaucoup) à cette dernière et on relativise beaucoup après avoir lu le premier roman de Coco.

Coco dans la vraie vie est une femme plein d’humour – avec son accent toulousain – et c’est ce que l’on retrouve en lisant ses 2 livres. C’est frais, c’est léger, et c’est appréciable lorsque l’on vit des journées de 36h en 24h. C’est une Bridget Jones à la française !

Mais revenons, au second tome des histoires de Léa Kelly, “Je reste zen ! Retour de Moscou – Mes ados, mon homme, ma poupée russe … J’hallucine !“.

Dans ce nouvel opus, les enfants ont grandit, ils sont devenus des ados ! avec tout ce que cela signifie. Léa continue de jongler entre vie de famille et vie professionnelle. Quand à son mari Frédéric, n’en parlons pas, il ne vit que pour son boulot … jusqu’au jour où …

Non, je n’ai pas envie de vous dévoiler ce qui se passe au fil de ses 343 pages – de “Je reste zen ! Retour de Moscou” – afin que vous aussi, vous puissiez passer du bon temps avec Léa Kelly et toute sa petite famille. Tout ce que je peux vous dire c’est que je l’ai dévoré en quelques jours. Et oui j’attendais – avec impatience – que mes 2 enfants soient couchés, pour me plonger dans les nouvelles aventures de Léa Kelly. Pas besoin de réfléchir, on se laisse porter, en lisant ce nouveau livre.

Vous y retrouverez Léa, Frédéric, leurs 2 ados et leur poupée russe qu’ils adoptent dans les premières pages du roman. Sans oublier sa collègue “préférée”, adepte de la réunionite de 18 heures, convoite avec gourmandise… son job. Heureusement les fidèles ami(e)s de Léa sont toujours là pour lui remonter le moral.

Léa relèvera-t-elle le défi de rester un couple conjugal (et pas que parental) dans ce nouveau livre, comme elle l’avait réussi dans le premier ? On tourne les pages, se questionnant en même temps que Léa, et on a hâte d’arriver au bout du livre pour savoir comment l’histoire va se terminer.

Bref un livre où j’ai ri, j’ai râlé aussi, tout en étant émue par moment. Un livre que je vous conseille les yeux fermés. À glisser d’urgence dans vos valises pour le pont de l’Ascension et/ou les grandes vacances. Vous pouvez le lire même si vous n’avez pas lu le premier livre de Coco. Même si je vous conseille bien évidemment de lire les 2.

Je tenais à remercier Coco, pour son clin d’oeil – personnel – qui m’a grandement touché. Elle parle de moi (et d’autres blogueurs dans le roman). La Sarah – maman blogueuse – c’est moi, m’a-t-elle dit ! Et oui souvenez vous j’ai par 2 fois participé à l’opération “We love Préma” en customisant des bodys pour les bébés prématurés. Moi l’ancienne prématurée, cela me touche doublement ! Merci Coco !!!

A quand le tome 3, Coco ?

Je reste zen ! Retour de Moscou – Mes ados, mon homme, ma poupée russe … J’hallucine !” – Prix 8€90

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

L’avis d’une lectrice de Plus de Mamans, Kim

Un jour d’été me voilà installé dans mon hamac et interdiction formelle de me déranger dans la lecture de “Je reste Zen Retour de Moscou” de Coco Camel.

On a plaisir à retrouver cette sympathique famille qui va rencontrer le grand bouleversement qu’est l’adoption.

Ce quotidien chamboulé est toujours traité avec l’humour de Coco : la vie de femmes ordinaires qui vont de leur mieux pour être les plus parfaite possible pour le bonheur de leur entourage.

J’ai dévoré ce roman qui change des livres habituels où l’adoption est traité de façon légère. Remplis d’amour, de stress, d’humour…

Moi-même dans le voyage de la parentalité adoptive je ne peux que vous le recommander pour un excellent moment d’évasion.

Filez dans vos hamacs ou sous vos plaids.

L’avis d’une lectrice de Plus de Mamans, Maud

J’ai connu cet auteur grâce à ” Plus de mamans” et j’ai vraiment adoré, ce bouquin est une vrai bouffée d’air frais, plein d’humour mais aussi de sérieux.

C’est un roman qui raconte le quotidien vécues par toutes les mamans qui travaillent et tout les couples. Dans ce livre l’héroïne est une working girl prénommé Léa Kelly, elle nous transporte dans son univers qui pourrait être le notre, Léa c’est moi, c’est vous, c’est nous. Vous vous retrouverez dans ses interrogations, ses désirs, ses envies …
Je vous le conseille vivement

Même si comme moi vous n’avez pas lu le 1er “je reste zen” ( que Je vais d’ailleurs m’empresser d’acheter ) vous pouvez tout à fait lire le 2ème sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *