Congés de maternité, paternité et parental : lumière sur les réglementations en France

grossesse-conges-mat

Bébé va pointer le bout de son petit nez et la question du congé maternité se pose naturellement, maman et papa ont tous les deux le droit à ces congés. Ici nous allons essayer d’éclairer le sujet des congés parentaux.

Congés de maternité, paternité et parental

Qu’en est-il pour maman ?

Maman a le droit a maximum une année de congé maternité, qu’elle peut prolonger à deux reprises, mais attention, ce congé ne peut pas excéder le troisième anniversaire de bébé.

conge-mat

Ce congé peut être soit complet : c’est-à-dire être tous le temps avec bébé, c’est ce qu’on appel le congé total, ou alors reprendre son activité à temps partiel (16 heures minimum par semaines) et dans ces cas là il s’agit du congé partiel.

Si un bébé vient pendant le congé parental, celui-ci peut être prolongé.

Qu’en est-il pour papa ?

Papa a le droit à 3 jours d’absences autorisés dès la venue de bébé. Puis son congé de paternité qui est de 14 jours doit être pris par papa dans les 4 mois qui suivent la naissance de bébé. Si maman a mis au monde des jumeaux ou des triplés, le congé de papa se rallonge de 21 jours.

Et pour papa et maman ?

A partir du 3ème enfant, les parents ont la liberté de choisir un congé parental qui dure généralement un an mais qui est mieux rémunéré grâce au complément optionnel libre de choix qui permet aux parents de se partager le congé parental : 6 mois l’un et 6 mois l’autre.

Pour bénéficier de ce congé, il faut que les parents aient travaillé au moins deux ans dans les cinq ans précédents la naissance du troisième enfant. Ce congé est dit total : le parent qui se trouve en congé, ne peut pas effectué d’activité à temps partiel.

Quelques conseils avant d’entreprendre les démarches

Maman doit prévenir son employeur, sachant qu’il n’existe pas de date pour informer l’employeur de sa grossesse, du moment que celle-ci est déclaré à sa Caisse d’Assurance Maladie.

Papa doit avertir son employé par l’intermédiaire d’une lettre recommandée ou d’une remise en main propre contre décharge, au minimum 1 mois à l’avance pour la prise de son congé de paternité.

Dans le cadre du congé parental les règles sont différentes : si maman décide de ne pas enchaîner le congé parental après son congé maternité, elle avertit son employeur deux mois avant la prise de congé et si elle est congé maternité elle doit informer son employeur un mois avant la fin de celui-ci.

Quant à papa, il doit avertir son employeur deux mois avant sa prise de congé parental.

Toutes les informations sur le site www.ameli.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *